SANKARA, LES FAUVES L’ONT DÉVORÉ

0
115

Daniel Tranchant

Les fauves l’ont dévoré

Ouagadougou 1987.

  C’est dans le cadre de son travail de médecin expatrié que Daniel Tranchant se retrouve dans la capitale de l’ancienne Haute-Volta, rebaptisée Burkina Faso par la capitaine Thomas Sankara. Médecin-chef de l’hôpital de la ville, il mène alors dans cette république naissante, en compagnie de sa femme et de son fils, une vie au plus près de ses patients et s’autorise des rares excursions au cœur de la savane environnante.

  La vie s’écoule paisiblement même si la situation politique reste fragile.

  Puis, quelques semaines avant son assassinat, le jeune révolutionnaire Sankara s’entretient avec le médecin. Il lui fait alors part d’une décision surprenante, qui sera à l’origine d’une manœuvre des opposants pour lui retirer de pouvoir.

  Un des membres du Conseil National de la Révolution fait arrêter Daniel Tranchant afin qu’il signe un certificat, concernant Sankara, d’inaptitude à l’exercice du pouvoir pour raisons psychiatriques. Daniel Tranchant est contraint de cautionner cet acte, modifiant ainsi le cours de l’histoire.

  Thomas Sankara sera assassiné le 15 Octobre 1987 et l’enquête sur cet assassinat est toujours en cours.

  Ce récit autobiographique de Daniel Tranchant détaille cet épisode sombre de l’histoire du ʺPays des Hommes intègresʺ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here