mercredi 3 mars
Home Rubrique Art & Culture MANJAKAMIADANA, LE PALAIS DE LA REINE

UN JOUR, UN LIVRE

MANJAKAMIADANA, LE PALAIS DE LA REINE

En 1831, Jean Laborde fait naufrage sur les côtes de Madagascar. Au service de la célèbre reine Ranavalona Ière, il construit en 1839, pour cette souveraine, un immense palais de bois : le Manjakamiadana dans l’enceinte royale qui domine la ville de Tananarive.

Trente ans plus tard, sous le règne de Ranavalona II (1868-1883), James Cameron, architecte-missionnaire protestant, le recouvre de pierres pour le sauvegarder.

Ce palais dont la construction aurait coûté la vie à  des milliers de corvéables, n’a jamais cessé de susciter la curiosité et l’admiration des voyageurs.

˝Elle était là cette grande cité, différente de toutes les villes que j’avais vues auparavant… du centre de ses nombreuses maisons émergeait l’énorme masse du grand palais, avec ses vérandas découpées en arcade, et son vaste toit blanc qui rayonnait au soleil du matin. Il y a des moments dans notre vie qui ne ressemblent à aucun autre, et qui se gravent dans la mémoire en caractères ineffaçables ̏  James Sibree, Madagascar et ses habitants.

L’AUTEUR

Michèle Delhaigue Peux vit depuis de nombreuses années à Tananarive. Elle est titulaire d’une maîtrise en Histoire de l’art et prépare actuellement un doctorat en Histoire de l’Art sous la direction de l’Université de Lille-IIII