LE SAPIN DE NOËL, SON ORIGINE À TRAVERS LES ÂGES

0
239

Les Celtes avaient coutume d’associer à chaque mois lunaire un arbre. Le mois de décembre était celui de l’épicéa. En effet, cet « arbre de l’enfantement » avait été choisi pour célébrer la naissance du soleil, qui a eu lieu un 24 décembre selon les Celtes.

Le sapin de Noël tel que nous le connaissons aujourd’hui est probablement le fruit du mélange de l’héritage païen et des mystères chrétiens. «Au début du XVIIe siècle, ces deux traditions semblent s’être confondues, probablement pour des raisons pratiques», estime l’historien américain Greg Dues (1). Mais ce n’est qu’au XIXe siècle que la tradition, dans sa forme actuelle, a réellement franchi les frontières du monde germanique et gagné l’ensemble de l’Europe, notamment par le biais de l’aristocratie. En France, c’est la duchesse d’Orléans et belle-fille du roi Louis-Philippe, Hélène de Mecklembourg-Schwerin, d’origine allemande, qui aurait introduit le sapin de Noël à la cour de France en 1837. Mais ce sont les Alsaciens qui, en émigrant en France après la guerre de 1870, en ont véritablement répandu l’usage dans les foyers français.

En Angleterre, c’est le mari de la reine Victoria, le prince Albert de Saxe-Cobourg Gotha, lui aussi né en Allemagne, qui a importé cette tradition dans les années 1840. Des illustrations de journaux de l’époque représentent ainsi la famille royale devant un arbre de Noël richement décoré. On y aperçoit notamment de très nombreuses bougies. Héritières des lumières du solstice, elles ont aujourd’hui laissé la place à nos guirlandes lumineuses. Petits gâteaux et friandises ont pris la suite des «oublies» médiévales. Au sommet de l’arbre, on retrouve l’étoile de Bethléem dans les mystères, dès le XIVe siècle. Quant aux boules de Noël, elles furent d’abord rouges, rappelant les fruits défendus de l’arbre du jardin d’Éden.

On retrouve différentes variétés de sapins, mais c’est le sapin baumier qui s’avère le plus parfumé. Et il existe autant de façons de les décorer qu’ils existent de façons de penser! À vous de créer le sapin de Noël de vos rêves!

Source : Gauthier Vaillant / Nadine Descheneaux

Previous articleLES SECRETS DU CHEMIN DE COMPOSTELLE
Next articleA STAR IS BORN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here