FONDS D’ALEMBERT, CONFÉRENCE POUR LES JEUNES

0
92
Un couple

Donner un avenir aux jeunes à travers la maîtrise de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes (SSRAJ.

Affiche SSSRAJ

MARDI 2 FÉVRIER – DE 9H À 17H

ENTRÉE LIBRE – SALLE ALBERT CAMUS – IFM

À Madagascar, 31% des jeunes filles ont eu des rapports sexuels avant l’âge de 15 ans, et 151 adolescentes de 15 à 19 ans sur 1.000 ont déjà eu un enfant. Depuis plus de 20 ans, Madagascar présente l’un des taux de fécondité des adolescentes les plus élevés au monde.

Un couple

Plusieurs causes expliquent cette réalité dont une tradition malgache valorisant une fécondité précoce et antérieure au mariage pour prouver la fertilité de la jeune fille et le manque de sensibilisation des jeunes à la planification familiale. Cette situation qui tend à s’amplifier et impacte négativement la vie des jeunes filles plus qu’il ne parait. De l’augmentation du taux de mortalité maternelle (3/10 jeunes mères succombent à l’accouchement ou durant les grossesses), elle réduit les chances de ces jeunes filles d’accéder à un niveau supérieur de scolarité et à un avenir meilleur.

Trois jeunes filles

L’Ambassade de France, et le CCOC organisent la journée de débat citoyen sur le thème « Donner un avenir aux jeunes à travers la maîtrise de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes (SSRAJ) » en vue d’explorer des solutions appropriées pour pallier ce phénomène aux enjeux énormes pour une évolution positive du dividende démographique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here