LA STÉVIA, LE SUCRE «BON POUR LA SANTÉ».

0
201

À Madagascar, Homéopharma commercialise la Stévia depuis quelques années maintenant. Même si elle n’est pas encore très connue du grand public, de plus en plus de personnes se tournent vers elle pour « sucrer » leur quotidien. Focus sur la Stévia, le sucre “bon pour la santé”.

La stévia est le nom donné couramment à l’édulcorant obtenu de la plante du même nom : stévia (rebaudiana). Celle-ci appartient à une famille de plantes originaires du Paraguay (en Amérique du Sud), où elle est connue comme « la feuille de miel » ou « l’herbe sucrée ». Il n’y a pas de date précise de sa découverte, mais depuis l’époque précolombienne, les amérindiens utilisent la stévia pour sucrer les thés, les aliments et les breuvages médicinaux. Et ce n’est qu’au XIXe siècle que les recherches débutent pour découvrir en profondeur les propriétés “sucrantes” de cette plante.

Des feuilles d’une plante pour sucrer ?

Les chercheurs ont pu établir les propriétés suivantes :

  • La stévia est de 250 à 300 fois plus sucrée que le sucre de betterave (il s’agit de son « pouvoir sucrant »).
  • La stévia a en même temps un faible apport en glucides et un impact nul ou presque dans le taux de glucose sanguin.
  • Également, les composés de la stévia sont plus stables à la chaleur et au milieu acide.

Sous quelles formes trouve-t-on la stévia ?

En feuilles

Seules les feuilles de stévia possèdent des composés naturels au pouvoir sucrant. En Amérique du Sud, elles sont encore utilisées pour sucrer les boissons : elles y sont ajoutées fraîches ou bien séchées et puis broyées. Sous cette forme-là (aussi connue comme « poudre verte »), elle est environ 10 à 15 fois plus sucrée que le sucre. Cependant, elle laisse un arrière-goût un peu amer (comme la réglisse), qui n’est pas apprécié par tous.

Comme édulcorants

Plus récemment, on utilise des édulcorants issus des composés sucrants de la stévia (stéviols, stéviosides et rébaudiosides). Ils sont extraits par un processus appelé macération, dans des solutions d’eau et d’alcool, puis purifiés (sous forme de sirops) et parfois séchés et présentés en poudre fine (poudre blanche).

La stévia dans votre corps 

Ce qui se passe lorsque vous en consommez

Au niveau de la bouche vous le noterez : la stévia a un goût particulier, un peu amer rappelant la réglisse (plus elle est pure, plus ce goût et l’arrière-goût sont intenses). La stévia est faiblement absorbée au niveau des intestins et il a été démontré qu’elle n’est pas capable de produire un pic de glycémie (contrairement au sucre). Cependant, l’effet sur l’insuline est controversé si l’on compare des études in vitro et ce qui se passe in vivo.

Après son absorption, elle arrive au foie, étant métabolisée sans produire des composés toxiques ni caloriques et finalement elle est éliminée à travers les urines sans être fixée sur l’organisme.

Les effets de la stévia sur la santé

Malgré la controverse existant autour des édulcorants, les études ne montrent pas de toxicité liée à l’utilisation de la stévia. Bien sûr, il existe une limite de consommation conseillée (appelée doses journalières), et dans ce cas, la dose journalière est de 4 mg de stévia pure, par kilogramme de poids corporel.

  • Prix Stévia Homeopharma : 9.500 ar
  • Via https://www.la-vie-naturelle.com/blog/post/stevia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here