LES BIENFAITS DES PLANTES D’INTÉRIEUR

0
131

Les plantes d’intérieur apportent une petite touche de nature et de fraicheur. Elles peuvent également avoir des effets bénéfiques sur la santé, notamment au niveau respiratoire. Mais certaines plantes peuvent-elles aussi s’avérer dangereuses ?

Nombreux sont les bienfaits des végétaux d’intérieur. Alors que le chauffage ou la climatisation assèchent l’air, ce qui peut entraîner des problèmes respiratoires ou une irritation de la peau, la plante « transpire » et dégage de la vapeur d’eau, augmentant ainsi le niveau d’humidité de 2 à 5 %, et rendant généralement l’atmosphère plus agréable pour ses occupants. Elle émet en outre des ions négatifs, particules supposées fixer les poussières, améliorer la respiration et le bien-être. Enfin, les plantes absorbent certains polluants, ce qui contribue encore à bonifier la qualité de l’air dans les espaces clos. Sans compter que leur vue exerce un effet reposant et déstressant.

CES BIENFAITS SONT-ILS PROUVÉS ?

L’effet positif de la présence de plantes vertes dans nos intérieurs a essentiellement été étudié dans le cadre du travail. Il a ainsi été attesté par la campagne européenne « Plantes et bien-être sur le lieu de travail », menée dans plusieurs pays dont la France. Les chercheurs ont vérifié que cohabiter avec des végétaux entraîne une baisse de la tension artérielle, une réduction de la crispation musculaire et une amélioration de la productivité. 

TROP DE VÉGÉTAUX PEUT-IL ÊTRE NÉFASTE ?

Cela paraît aller de soi : une plante verte c’est écologique ! En effet, sans la photosynthèse des végétaux – y compris les algues et le phytoplancton des océans – cela fait longtemps que l’on manquerait d’oxygène sur terre. Pourtant, si les forêts sont le « poumon de la planète », vouloir en planter entière une chez soi n’est pas forcément une excellente idée. Non seulement les plantes retiennent la poussière, ce qui n’est pas idéal pour la respiration, sauf à les nettoyer régulièrement et précautionneusement. Pire, une telle profusion risquerait d’augmenter trop fortement le degré d’humidité du logement et peu d’entre nous supporteraient sans encombre de vivre 24 heures sur 24 dans une serre. En tout, l’excès est souvent l’ennemi du bien.

Source : https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/pollution/les-vertus-des-plantes-d-interieur-247731

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here