LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES BALEINES

0
16

Mieux connaître les baleines, avoir plus d’informations les concernant, tels sont les objectifs des ONG œuvrant dans la préservation des baleines à Madagascar. 

© cetamada

L’association Cetamada, implantée à Madagascar depuis de nombreuses années collabore étroitement avec le laboratoire du CNRS. Elle a fait appel aux nouvelles technologies pour mener des études concernant les baleines dans plusieurs océans. Une caméra « Cats » sera utilisée pour approfondir  les « Étude du comportement acoustique des différents groupes sociaux, les études du comportement de lactation et de nage des couples mère-baleineau et les études de l’impact de la pollution sonore sur les baleines à bosses ». En parallèle, des balises « acousonde » seront également “ventousées” sur le dos des baleines à bosse. Le but du projet est de constituer une base de données concernant les populations de baleines à bosses qui séjournent à Madagascar.

©cetamada

Le concept du projet repose sur la mise en place d’actions de conservation des baleines. Les éléments pouvant influencer les baleines seront étroitement identifiés. Par ailleurs, un autre projet tout aussi innovant baptisé « Sea lance » se focalisera sur des recommandations auprès de l’Europe pour limiter les impacts du trafic maritime sur les mammifères marins.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here