LES GUERRES DE COCO CHANEL

0
358

DIMANCHE 08 NOVEMBRE À 20H00 SUR ARTE

Gabrielle Chanel a livré des combats pour échapper à sa condition d’orpheline, bâtir un empire et devenir la légendaire Coco Chanel. Entre blessures intimes, batailles incessantes et heures troubles, retour sur le destin romanesque de l’incroyable ” Mademoiselle “.

Décidée à déterminer elle-même le cours de sa vie, Coco Chanel ouvre sa première boutique parisienne grâce à l’aide d’un ami en 1910. Le succès de ses créations simples mais sophistiquées est immédiat. Ainsi, plusieurs boutiques suivent, à Biarritz et à Deauville notamment. Encouragée par cette réussite, Coco Chanel commence alors son activité de styliste. Désirant libérer les femmes pour qu’elles puissent être à l’aise dans leurs activités quotidiennes, les collections Chanel voient la taille disparaître, les formes s’effacer, les jupes se raccourcir. Les vêtements sont simples et pratiques.

Coco Chanel mélange les codes masculins-féminins et adapte les matières à la vie de tous les jours. Plusieurs modèles phares apparaissent : le pyjama, qui se porte aussi bien sur la plage qu’en soirée, le tailleur Chanel, emblématique de la marque, le pantalon ou encore la jupe plissée.

Mais Coco Chanel va plus loin et brise les codes stylistiques habituels. Elle lance ainsi la “petite robe noire”, couleur jusqu’alors réservée au deuil, qui devient grâce à elle un classique des garde-robes, encore aujourd’hui. Après la Seconde Guerre mondiale, Coco Chanel reprend son activité et lance le style qui symbolise la marque : tailleur de tweed avec ses quatre poches, décoré de boutons-bijoux, chaussures bicolores et sac Coco Chanel, matelassé et à chaîne dorée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here