GRAND-MERE KALLE DE YVES MANGLOU

0
66

Kala sentit une odeur de soufre en provenance de la mer. Elle arrivait de l’est.

D’ailleurs, tout l’Imerina était en effervescence. La communauté des sorcières, des zombies et autres diables des hauts plateaux de Madagascar, était excitée. L’odeur de soufre était toujours synonyme de grands bouleversements (…)

Dans la baie d’Antongil, son fidèle fouquet pêchait de nuit comme à son habitude. Fouquet, par les petits trous qui lui servaient d’oreilles, entendit le message de Kala.

˗ Ma maitresse m’appelle.   

Le soir, sur le perron de pierres taillées dans le basalte, Grand-Mère Kalle revient souvent sur les lèvres de papa-maman et de la nénène. Elle a le cri du fouquet, elle écrase les touffes de jonc dans le lit de la rivière… Et surtout, elle enlève les enfants qui ne sont pas sages, qui ne se lavent pas, qui n’obéissent pas.

Yves Manglou

Yves MANGLOU  est né à Bras-Panon en 1943. La Réunion est encore colonie française, l’abolition de l’esclavage a moins de cent ans. Les légendes sont encore vivaces.

Elevé au sein d’une fratrie de neuf enfants, sous l’œil avisé d’un père enseignant et d’une mère au foyer, il pousse sans contrainte au bord de la rivière Saint-Jean, pieds nus et sans chemise.

Pas la misère, mais la liberté…

Pour nous, il revit ses frayeurs d’enfant et nous entraine dans un tourbillon diabolique, hors de temps.

Au royaume des sorcières, le temps n’existe pas.       

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here